Le fromage, même quand on sait qu'il est synonyme de souffrance, est souvent l'aliment dont on pense qu'on ne réussira jamais à se passer... Et pourtant, on peut aujourd'hui acheter, et fabriquer soi-même rapidement, de délicieuses alternatives végétales!

Vous avez peut-être déjà goûté l'un des nombreux fromages végétaux du commerce, qu'il soit en bloc, en tranches, râpé ou à tartiner. Si leur goût est plutôt convaincant, leur prix peut hélas être rebutant. Chez nous par exemple, on n'achète de Vegusto piquant (le meilleur fromage solide, qui se rapproche du Comté ou du Parmesan!) ou de tranches façon Emmental que pour les enfants, et on fait durer le paquet assez longtemps.

IMG_2273

 

Mais depuis qu'on a découvert le fromage de cajou fait maison, on se régale sans limites et les enfants adorent! En plus, on achète nos noix de cajou en vrac au magasin libanais, ce qui ne nous revient pas trop cher. Sur le plan nutritionnel, contrairement au fromage à base de lait de vache (le lait de vache augmente le risque de nombreuses maladies), la noix de cajou est une mine de bienfaits pour la santé grâce à ses acides gras monoinsaturés et aussi à sa grande richesse en magnésium, cuivre, fer, manganèse, sélénium, zinc, vitamines du groupe B etc. Et pour les enfants qui n'aiment pas les grignoter nature, elles passeront certainement mieux en version fromage, surtout quand on l'a fabriqué soi-même.

 

grand_couv%20fromages%20web

Les recettes de fromage végétal ne manquent pas: Antigone XXI avait publié un article assez complet sur le fromage expliquant notamment, études à l'appui, quelle substance dans le vrai fromage le rend aussi addictif. Elle présente ensuite 4 recettes de fromage de cajou (frais, corsé, fermenté et rôti) pour tous les goûts.

Et tout récemment, Marie Laforêt a publié Fromages vegan, aux Editions La plage. Feta, gouda ou petits crottins 100 % végétaux à base de cajou, de soja, d'amandes ou de sésame, des recettes qui ont l'air comme toujours plus appétissantes les unes que les autres. J'ai hâte de recevoir le livre.

 

 

Et pour finir, je vous livre ma recette de fromage de cajou préférée, aussi simple que délicieuse. Elle est inspirée de celle de Valérie Cupillard. En faisant varier légèrement la quantité d'agar-agar, vous pouvez jouer sur la texture du fromage, qui sera plus ou moins ferme. Il peut ainsi se servir en tranches (et se manger à la main pour les plus petits!) ou se tartiner. Très pratique pour changer du pâté végétal dans des sandwiches, mais aussi délicieux à l'apéritif ou en accompagnement d'une soupe. La recette de base laisse place à la créativité dans le choix des épices, fines herbes ou autres condiments (mixez quelques tomates séchées avec, c'est un régal!).

 

IMG_2269 IMG_2274

 

Ingrédients:

100 g de noix de cajou trempées quelques heures
2 g ou 1 et 1/2 càc rase d'agar agar
25 cl d'eau
1 càc rase de sel
Aromates, herbes et épices au choix (ici thym et romarin séchés)

Note: l'agar-agar est une algue en poudre qui se trouve en magasin bio et permet de gélifier une préparation.

 

Préparation:

Faites bouillir l'agar agar durant 2 minutes dans l'eau. Mixez l'eau+agar-agar avec les noix égouttées et rincées, le sel et les fines herbes. 
Huilez un ramequin ou un bol, que vous pouvez ensuite saupoudrer de fines herbes, et versez la préparation dedans.
Attendez que le mélange refroidisse avant de le placer au frigo 1h minimum.
Démoulez au moment de déguster. Le fromage se conserve au frais environ 1 semaine.

 

Bref, avec tout ça, plus d'excuse pour le fromage! ;)