Enfants et bébés végétariens, végétaliens et vegans

23 mars 2015

Pâques vegan: gourmandises et idées cadeaux

Comme chaque année, et encore plus que celle de Noël, la fête de Pâques représente un vrai défi pour les parents d'enfants vegans: trouver des chocolats sans lait de vache n'est pas une chose aisée!

En Allemagne, nous sommes assez gâtés: un bon nombre de confiseries de Pâques des supermarchés sont (par hasard) végétaliennes, donc si vous disposez d'un Aldi pas loin, munissez-vous de cette liste. Et sur internet, le site alles-vegetarisch.de propose cette magnifique corbeille garnie. Ca fait rêver! Mais le prix est élevé, auquel il faut ajouter 12,90 euros de frais d'envoi pour l'étranger.

osternestchen-2015

En France, on peut au moins se rabattre sur les fameux lapins Lindt noir, ceux qui ont le ruban de clochette marron.

Mais si on ne trouve vraiment rien, que faire? Bien sûr, on peut offrir autre chose que des chocolats: un jouet, un livre, une peluche lapin, poule ou poussin du commerce ou faite maison... Mais étant donné la profusion de chocolats dans tous les magasins, difficile de ne pas générer de frustration en évitant toute sucrerie.

 

  IMG_4362

Poulettes cousues à la machine (à partir d'un rectangle de tissu de 15 par 30 cm) et remplies de riz, qui font le bonheur de mon fils aîné

 

Deuxième solution: offrir des délices faits maison, par exemple des boules chocolat noisette , des gourmandises chocolatées et saines comme Antigone XXI en a proposé tant, ou des chocolats de Pâques qu'on aura fabriqués soi-même à partir de chocolat au lait  et/ou chocolat blanc vegan. De chair et de lait nous donne plein d'idées ici, avec également un cake salé en forme d'agneau et des rochers coco qui forment de mignons poussins!

 

IMG_4341

Notre corbeille qui sera apportée par le lapin de Pâques (oui, ici, ce ne sont pas les cloches): lapins Lindt noir, sucettes en chocolat noir, oeufs au chocolat au lait vegan fourrés Marzipan (pâte d'amandes) et oeufs pralinés achetés à Berlin, dans notre supermaché vegan. J'y ajouterai peut-être une ou deux bricoles faites maison!

Joyeuses Pâques!

Posté par sophieso à 11:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


20 mars 2015

Le Livre des Saisons, activités pour petits amoureux de la nature

Pour fêter l'arrivée du printemps (et la Journée sans viande et l'éclipse de soleil, il y en a des événements aujourd'hui!), j'avais envie de vous parler de cet album que mon fils a reçu l'année dernière: Le Livre des Saisons, toute une année d'activités nature avec Tchà, de Jennifer Dalrymple, aux éditions Bayard Jeunesse.

 

IMG_4353

 

Ce joli album de 100 pages nous propose, au fil des saisons, de petites histoires, des idées de bricolages, de dessins, de cuisine, de land-art, afin de (re)découvrir les merveilles de la nature. A chaque saison, Tchà le mouton et ses amis préparent également une grande fête, nous incitant à créer nous-mêmes des rituels pour retrouver le contact avec la nature et célébrer les passages.

 

IMG_4355

 

A noter: les recettes proposées (bonbons aux fruits secs, tarte à la confiture...) sont toutes végétales!

 

IMG_4357

 

On peut aussi retrouver Tchà et de nouvelles idées d'activités sur le site du Livre des Saisons, un site "créé pour aller plus loin, parce que les idées continuent d'affluer: des expériences personelles, des rencontres, des réalisations découvertes dans des écoles, chez des amis et que je ne peux m'empêcher de transmettre", nous explique l'auteure. Et en effet, que de jolies réalisations on y découvre encore!

 

IMG_4360

 

Bref, un album tendre, simple, aux illustrations douces, loin du caractère commercial, conventionnel et "pédagogique" de la plupart des autres cahiers d'activités. Un cadeau idéal pour nos petits végés!

Posté par sophieso à 07:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mars 2015

Biscuits moelleux banane amande (sans sucre)

Je ne sais pas vous, mais je suis toujours à l'affût d'idées pour le goûter... Les enfants étant un peu lassés par les fruits d'hiver, et moi réticente à leur offrir trop souvent des biscuits du commerce (même bio et vegans, ils sont trop sucrés), je ne résiste pas à une nouvelle recette sans sucre et néanmoins délicieuse!

Après la tarte crue choco figue avocat et les biscuits aux fruits secs dont j'ai partagé la recette hier sur la page Facebook du blog, voici une idée sympa dénichée chez sainbiosis: des biscuits moelleux et tout simples, composés de 5 ingrédients seulement, sans sucre ajouté et laissant place à la créativité avec ses multiples variantes.

 

IMG_4306

 

L'avantage de ces biscuits, comme le souligne l'auteure de la recette, est qu'ils permettent d'écouler des bananes trop mûres dont on ne sait plus quoi faire.

La préparation étant toute simple, c'est également une recette idéale pour nos minis cuisiniers qui seront ravis de fabriquer eux-mêmes leur goûter.

Et bien sûr, c'est une recette ultra saine, convenant même aux bébés (dès 10-12 mois), puisque ces biscuits sont sucrés uniquement grâce aux fruits, et riches en fer, magnésium, manganèse, phosphore, protéines, vitamine E et fibres. C'est encore mieux quand on peut se régaler et régaler nos minis chéris avec bonne conscience!

 

Ingrédients (pour 20 à 25 biscuits selon sainbiosis, moi j'en ai fait 15):

- 3 bananes bien mûres

- 1 càs de purée d'amandes (blanche ou complète pour un goût plus rustique)

- 100 g de flocons d'avoine

- 100 g de poudre d'amandes

- 50 g de pépites de chocolat (au lieu de 100 g dans la recette originale)

 

Préparation:

Ecraser les bananes à la fourchette. Ajouter purée d'amandes, flocons, poudre d'amandes et pépites. Bien mélanger. Déposer de petits tas de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faire cuire 15 à 20 minutes dans un four préchauffé à 180°.

 

Variantes (sainbiosis en propose plein d'autres) :

- Pour des biscuits sans gluten, utiliser des flocons d'avoine certifiés sans gluten ou des flocons de sarrasin.

- Pour des biscuits totalement sans sucre ajouté, remplacer les pépites de chocolat par des raisins secs.

 

IMG_4312

 

Et voilà la boîte à goûter remplie pour 2 ou 3 jours. Bonne régalade!

Posté par sophieso à 21:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 mars 2015

Tarte crue choco figue avocat

Quand tout semble annoncer le printemps, et que pourtant l'hiver n'en finit pas (et la pluie qui revient...), rien de tel qu'une bonne tarte au chocolat au goûter pour retrouver le sourire, vous ne trouvez pas? Et c'est encore mieux, pour nos minis végés, quand le goûter gourmand associe plaisir et nutrition. C'est chose faite avec cette tarte crue, sans gluten, uniquement sucrée aux fruits et au sirop d'agave. Un goûter (ou un dessert) qui fait profiter des bienfaits des noix de cajou, des figues, des bananes et des avocats. Mes deux garçons ont dévoré leur part avec appétit, ne laissant qu'un morceau de la pâte (la crème au chocolat est étonnamment vite partie ;).

Sans être une inconditionnelle de la pâtisserie crue, j'aime proposer des choses variées à mes enfants et puis il faut le dire, c'est encore plus vite préparé. Cette recette rejoint donc nos recettes crues (ou quasi crues) préférées, à savoir les tartelettes pour chocoholics d'Antigone XXI que nous avons tendance à faire très très souvent, tout comme ses Crukies ou son récent et époustouflant Cheesecake vanille-chocolat pour ne citer qu'eux, ainsi que nos energy balls amandes coco canneberges.

 

tarte choco avocat vegan backen (4)

 

La recette de cette tarte n'est pas de moi (je manque hélas totalement de temps en ce moment pour expérimenter quoi que ce soit ou vous proposer des articles plus complets! Patience!) mais elle est tirée du livre allemand Das vegane Backbuch, un livre que je vous recommande si vous parlez cette langue: de la Flammeküche aux biscuits à la cacahuète fourrés à la framboise, en passant par le terrible gâteau aux noix et la Forêt noire, on se régale à coup sûr avec ces recettes inratables (je précise que les autres recettes ne sont pas crues et contiennent pour la plupart du gluten et du sucre).

Attention, cette tarte demande à être préparée la veille. Pour la tarte en photo, j'ai divisé les quantités par deux et utilisé un moule de 20 cm de diamètre, ce qui suffisait largement pour 6 personnes. 

 

tarte choco avocat vegan backen (2)

 

Ingrédients (Pour un moule à charnière de 26 cm de diamètre soit 12 parts):

Pour le fond de tarte:

Le zeste de 2 oranges bio (ou de la poudre d'orange que vous aurez fabriquée en laissant sécher puis en mixant des écorces d'oranges bio)

300 g de noix de cajou (on peut en remplacer une partie par des amandes)

75 g de noix de coco rapée

150 g de figues séchées

2 càs d'huile de coco

1 càs de sirop d'agave

1/2 càc de vanille en poudre

1 pincée de sel

 

Pour la mousse au chocolat:

2 avocats bien mûrs

2 bananes

200 ml de sirop d'agave

70 g de cacao (cru ou non)

60 g de noix de coco rapée

 

Préparation:

A l'aide d'un blender, mixer ensemble les noix de cajou, la noix de coco rapée, les figues, l'huile de coco fondue, le sirop d'agave, la vanille et la pincée de sel jusqu'à obtenir une pâte collante. Avec les mains mouillées, étaler cette pâte au fond du moule en remontant sur les bords et mettre au frais pour une heure (on peut disposer un rond de papier sulfurisé au fond pour un démoulage plus facile).

Mixer les avocats, les bananes, le sirop d'agave, le cacao et la moitié de la noix de coco râpée. Répartir cette crème sur le fond de tarte et laisser reposer une nuit au frigo. Parsemer avec le reste de noix de coco rapée avant de servir.

Démoulez délicatement, et... régalez-vous!

 

Posté par sophieso à 11:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

11 février 2015

Tarte betterave tofu quinoa (sans gluten)

Enfant végé se réveille de sa longue hibernation! Une pause (forcée, mais non moins appréciée) loin d'internet et des réseaux sociaux... Trop tard pour vous souhaiter une bonne année 2015 mais évidemment je le pense tout de même :) J'en profite également pour saluer et remercier les nouveaux lecteurs et lectrices qui nous ont rejoints, bienvenue et n'hésitez pas à laisser des commentaires, à donner votre avis ou des idées d'articles!

Et pour commencer l'année en douceur, après le houmous et la soupe roses, voici la tarte à la betterave toute douce au goût et très appréciée chez nous. Comme pour les deux précédentes recettes, l'avantage de cette tarte est qu'on n'est pas obligé du tout d'être un fan de betterave pour l'apprécier et profiter des ses vitamines. Une tarte par ailleurs bourrée de protéines avec sa garniture au quinoa et au tofu. Et en plus, elle est sans gluten.

Tout de suite la recette, inspirée par celle de Tofu Family. Comme d'habitude, n'hésitez pas à modifier les proportions et les ingrédients selon vos goûts, à mettre plus de betterave et moins de quinoa, plus ou moins de tofu fumé etc.

 

tarte quinoa betterave

 

Ingrédients pour la garniture:

- 150 g de quinoa (poids avant cuisson) ou 400 g de quinoa cuit

- 125 g de tofu fumé

- 200 g de tofu nature

- 300 g de betterave rouge cuite soit 3 betteraves moyennes

- 2 càs de tahin

- Sel aux herbes ou bouillon de légumes

 

Ingrédients pour une pâte sans gluten:

Généralement je m'inspire de celle de Lili's Kitchen ce qui donne à peu près:

- 150 g de farine de sarrasin

- 50 g de farine de lupin ou de riz

- 70 ml d’huile d’olive

- 80 ml d’eau (ajoutez progressivement pour ne pas en mettre trop)

- 1 pincée de sel

 

Préparation:

Faire cuire le quinoa dans du bouillon ou avec du sel aux herbes. Pendant ce temps, préparer la pâte et l'étaler dans un plat à tarte.

A l'aide d'un blender, mixer betterave, tofus, tahin, en ajoutant un peu d'eau si nécessaire. Mélanger au quinoa cuit. Disposer le tout sur la pâte à tarte.

Cuire environ 30 minutes dans un four préchauffé à 175°. Laissez refroidir quelques instants avant de la découper afin qu'elle ne s'effrite pas trop.

Posté par sophieso à 11:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,



14 décembre 2014

Verrines framboise spéculoos

Faute de temps (je suis en pleins préparatifs de déménagement), je n'ai pas pu vous proposer autant d'idées et de recettes que je l'aurais souhaité en ce mois de décembre. Mais je vous renvoie à mon Früchtebrot (un excellent pain d'épices aux fruits secs) et à ma délicieuse bûche au chocolat, ainsi qu'au merveilleux blog d'Antigone XXI qui se charge cette année de nous régaler avec des spécialités allemandes, dont le fameux Stollen: des recettes comme toujours revisitées en version "saine" donc absolument idéales pour les enfants, c'est pourquoi je vous en parle si souvent ;)

Et pour ma part, voici tout de même une idée de dessert joli et gourmand pour les fêtes, adaptation d'une recette à base de fromage blanc et de mascarpone que j'avais trouvée dans un magazine allemand. Des verrines vite préparées mais qui font un très bel effet, avec leur association gourmande spéculoos-framboise.

 

verrines framboise spéculoos (4)

 

Ingrédients pour 4 verrines:

300 à 400 g (voire plus pour de grosses verrines) de crème à fouetter vegane *

120 g de framboises (surgelées)

80 g de spéculoos (si nécessaire sans gluten, marque Schär)

1 càc de jus de citron

1 pincée de vanille en poudre

Quelques cuillères de sirop d'agave (si la crème n'est pas déjà sucrée)

* Par exemple ici ou . Mais si vous n'avez pas de crème à fouetter vegane, remplacez-la par un yaourt au soja nature assez crémeux.

 

Préparation:

Laisser décongeler les framboises, puis les mixer ou les écraser avec le jus de citron. Réduire les spéculoos en miettes.

Battre la crème, puis ajouter la vanille et éventuellement le sirop d'agave. Séparer la crème en deux: mélanger les framboises mixées à une moitié de la crème.

Disposer dans des verrines une couche de crème rose, des miettes de spéculoos, une couche de crème blanche, des miettes de spéculoos et renouveler éventuellement.

Décorer selon votre inspiration:

Simplement avec des miettes de spéculoos ou avec un spéculoos entier:

verrines framboise spéculoos (2)

 

Ou avec des framboises entières:

verrines framboise speculoos (5)

 

Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année et serai heureuse de vous retrouver en janvier, dès que j'aurai de nouveau internet :)

 

Posté par sophieso à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 décembre 2014

J'aime pas les côtelettes, ou le petit ogre végétarien

Je vous avais déjà parlé des "Premières lectures" de Nathan, avec la série Les animaux de Lou qui s'adresse aux petits amis des animaux. Cette fois, je vous présente un autre titre, toujours de la même auteure, qui parlera encore plus spécifiquement aux petits végés: J'aime pas les côtelettes, ou l'histoire d'un petit ogre végétarien.

 

IMG_3256

 

J’aime pas les côtelettes

Mymi Doinet, Fabrice Turrier

Nathan, premières lectures, 2012

 

Oscar Croktoucru est un petit ogre au gros appétit… qui ne mange que des fruits et légumes. Au grand désespoir de ses parents, il n’aime pas la viande ! Mais le médecin, comprenant qu’Oscar est végétarien (le mot est prononcé) et le trouvant « costaud comme il faut », les rassure : « Votre fils n’est pas malade, il lui faut de la salade ! ». Et une fois devenu grand, l’ogre gourmand choisit tout naturellement d’ouvrir un restaurant où l’on ne sert « pas d’enfants rôtis au menu, mais des tonnes de fruits et légumes » : même ses parents se régalent avec sa glace au potiron et son flan à la banane.

 

IMG_3251 IMG_3254

Cliquez sur les images pour les agrandir

 

Une histoire qui aborde avec humour (« C’est très grave, mon fils adore les carottes et la compote ! ») et de manière explicite le sujet du végétarisme, de la différence, de l’incompréhension des autres, de la santé… tout en mettant l’alimentation végétale à l’honneur : Oscar n’a pas fini d’inventer de délicieuses recettes !

Si le petit livre, comme tous ceux de la collection, est conçu pour être lu par des enfants de CP, il peut aussi être lu à haute voix par les parents à un enfant de 3 ou 4 ans. A offrir sans hésiter à des petits végés!

 

Posté par sophieso à 20:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 décembre 2014

Coulouri canellas (biscuits grecs à la cannelle)

Le mois de décembre file à grande vitesse et j'ai encore deux recettes à vous proposer avant Noël! Commençons aujourd'hui par les coulouri kanellas, de délicieux petits biscuits sablés grecs à la cannelle.

Ces coulouri à la cannelle, dont nous nous sommes régalés à Rhodes, n'ont à vrai dire rien à voir avec la fête de Noël, mais leur goût me rapelle les fameux Plätzchen allemands, ces petits biscuits de Noël allemands aux épices, c'est pourquoi je trouve qu'ils sont parfaits à déguster au mois de décembre avec un thé ou un chocolat chaud (à la cannelle!). D'ailleurs, si vous aimez les Plätzchen ou avec envie d'en cuisiner en attendant Noël, comme cela est de coutume en Allemagne, suivez de près Antigone XXI, dont le thème de décembre est justement Noël allemand, et qui a déjà proposé des petits sapins ou des Linzer Plätzchen.

Ces coulouri nous ayant tellement plu, j'ai essayé de les refaire moi-même (j'avais réussi à déchiffrer la liste des ingrédients), et après plusieurs essais, voici la recette qui s'en rapproche le plus. Faciles à réaliser, ils amuseront les enfants par leur forme inhabituelle.

 

coulouri

 

Ingrédients pour 10 coulouri:

100 g de farine de blé (blanche de préférence)

50 g de margarine ramollie

40 g de sucre

2 càc bombées de cannelle

13 g d'eau

 

Préparation:

Mélanger tous les ingrédients en commençant par les ingrédients secs. Rouler la pâte en boudins puis collez les deux extrémités pour former des anneaux. Faire cuire environ 18 minutes à 175°C (four préchauffé).

 

Variante: on peut bien sûr utiliser cette recette pour faire des sablés d'une autre forme!

 

IMG_3914

 

Mon fils ayant vu des cannes en sucre d'orge au marché de Noël, on a décidé de faire des cannes en biscuit à accrocher au sapin. Ainsi on a échappé à ces affreux bonbons, il était ravi de les avoir faites lui-même et maintenant ça sent bon le biscuit au salon quand on passe près du sapin (artificiel, de récup)!

A très bientôt pour une idée de livre à offrir et une recette de verrine de Noël framboise spéculoos ;)

Posté par sophieso à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 novembre 2014

VEGAN, un choix éthique et politique bien plus qu’une pratique alimentaire

On parle beaucoup, ces temps-ci, et souvent à juste titre, de pratiques alimentaires dogmatiques et restrictives, de dérives nutritionnelles dangereuses et d’orthorexie. Alors, c’est le moment de le réaffirmer haut et fort : être vegan n’a rien à voir avec le besoin (maladif) de contrôler son alimentation ou avec la recherche d’une alimentation pure ou parfaite.

 

gateau yaourt chataigne orange (2)

 

Manger végétal est, cela est prouvé, excellent pour la santé, mais il n’existe pas d’alimentation parfaite ou en soi meilleure ou plus « naturelle »[1] que les autres, et tant mieux car il n’est pas nécessaire d’avoir une alimentation parfaite pour être en bonne santé, comme le rappellent Antigone XXI dans "Faut-il manger sain à tout prix?" et Gérard Apfeldorfer dans son livre Mangez en paix.

 

Etre vegan, c’est une pratique à l’opposé d’un repli nombriliste sur le contenu de sa seule assiette : c’est au contraire le signe d’une ouverture au monde, d’un souci des autres, un engagement quotidien de tout son être pour un futur meilleur pour tous, humains et non humains vivant sur cette planète. Certes, on peut être vegan et adorer cuisiner et parler de recettes de cuisine ; certes on peut se réjouir de préserver du même coup sa santé et même décider de remplacer le sucre raffiné ou la farine blanche par des produits plus sains ; mais être vegan ne signifie pas consacrer l’essentiel de ses pensées à ces sujets ni finir par supprimer nécessairement le gluten, le soja, le sucre, les céréales, le gras et le cuit.

 

tarte épinards (2)

 

Etre vegan, bien plus qu’adopter une alimentation préservant la santé, c’est d’abord faire le choix d’un mode de vie basé sur la compassion, la non-violence, le respect de la planète et de tout être vivant ; c’est un choix éthique, écologique et même politique dans la mesure où si chacun se conformait à ces principes, le visage de nos sociétés changerait du tout au tout, et assurément pas en pire.

 

1319448801212_f

 

Etre vegan, c’est un choix qui n’en sera d’ailleurs plus un d’ici quelques décennies, quand les ressources viendront tout simplement à manquer et que les générations futures – ce jour arrivera, j’en suis certaine – ouvriront des yeux effarés sur la destruction systématique de la nature, l’empoisonnement conscient de l’environnement malgré ses conséquences dramatiques sur la santé humaine ("Nos enfants nous accuseront"!) et le massacre industriel et planétaire perpétrés par nos contemporains.

 

Etre vegan, c’est un choix en avance sur notre époque, si aveuglée par sa course au profit qu'elle en est arrivée à traiter des milliards d'animaux comme des objets, comme des déchets, courant par là-même à sa perte; un choix qui apporte à ceux qui l’ont fait une certaine paix et la conscience d’avoir fait ce qu’ils ont pu (comme je l'exprime dans ma Lettre à mes enfants). 

 

IMG_3735

 

Quand on est parent, vouloir transmettre ces valeurs à nos enfants ne fait pas de nous des individus « extrémistes » et « sectaires » comme le jugent si vite ceux que la différence et le fait de prendre une décision réfléchie dérangent. Les parents vegans sont des personnes responsables, soucieuses de faire évoluer le monde vers plus de paix et de justice pour tous, sachant que cela ne passera que par un changement dans la mentalité - et les actes ! - de la prochaine génération.

 

captain vegan

 

Parents vegans, nous ne sommes pas inconscients ni illuminés, nous avons des connaissances en nutrition bien plus poussées que celles de la moyenne des gens car nous avons dû les acquérir par nous-mêmes, et nous ne faisons courir aucun risque à nos enfants, ces êtres qui nous sont les plus chers au monde. Loin de « priver » nos enfants, nous savons qu’ils sont capables de grandir en suivant un chemin différent de la masse quand celle-ci s’est engagée dans une impasse, nous leur accordons notre confiance et nous leur apprenons à vivre en respectant leur planète, les animaux et leur propre santé, dans la joie et la paix que procure ce mode de vie qui dépasse tellement la seule question de l’alimentation.

 

vegane lebensweise

A gauche : élevage industriel, dégâts écologiques, maladies de civilisation ; à droite : mode de vie vegan

 

Ennemis de l’orthorexie et des dérives alimentaires, ne vous trompez pas de cible. Ne vous méprenez pas sur les motivations des vegans. Merci !

 

Note: cet article ne reflète que mon point de vue et ma conception personnelle du veganisme, qui est cependant, il me semble, celle partagée par la majorité des vegans.


[1] Question qui semble tracasser beaucoup de personnes: "L'alimentation vegane est-elle naturelle" ? Personnellement, il m’importe peu de savoir si elle est plus naturelle qu'une autre, et si l'homme est par nature frugivore ou autre. L'homme a depuis longtemps quitté l'état de nature et est omnivore dans les faits (il peut manger de tout, ce qui ne veut pas dire qu'il le doit). Car cette idée de nature mène à tout et n'importe quoi. On va ainsi justifier que le lait ou la laine sont des produits "naturels" donc bons. Ou que la vitamine B12, la vitamine D et tous les vaccins sont forcément mauvais parce que "non naturels", comme l'explique bien cet article des Questions composent. Ce qui m'importe, c'est que je puisse, ainsi que ma famille, vivre bien, en bonne santé, en me régalant avec une alimentation qui ne nuit pas aux animaux et le moins possible à la planète. Pourquoi manger des produits animaux si on n'en a pas besoin? Cela me suffit.

Posté par sophieso à 10:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 novembre 2014

Les animaux de Lou, premières lectures pour petits végés

Dans la collection « premières lectures » de Nathan, conçue pour les enfants en train d’apprendre à lire, les textes sont écrits gros, alternent entre récit et dialogue en bulles (pour une lecture à deux voix), et les phrases sont simples. C’est pourquoi ces livres peuvent aussi être lus par les parents à des enfants dès 3 ans. Les histoires de la série « Les animaux de Lou » mettent en scène une petite fille qui comprend, protège et sauve les animaux. Dans chaque livre, elle se lie d’amitié avec un animal dont elle découvre le mode de vie. A la fin, une double page donne des informations sur l’animal dans son milieu naturel. Présentation de deux ouvrages sur les 11 de la série. Une belle idée de cadeau de Noël pour les petits amis des animaux!

 

IMG_3713

 

Les animaux de Lou : Ne pleure plus, Petit Roux !

Mymi Doinet, Mélanie Allag

Nathan, premières lectures, 2011, 32 pages

 

Lou, qui comprend le langage des animaux, en a déjà recueilli plusieurs dans sa maison. Un jour, dans la forêt, elle trouve un renardeau orphelin, qu’elle ramène à la maison. Elle s’en occupe avec amour mais le petit renard n’a pas sa place dans une maison et salit tout, énervant les parents de Lou… « impossible de lui apprendre les bonnes manières » ! Au grand désespoir de Lou, il finit par s’enfuir dehors. Mais Lou, malgré sa tristesse, comprend que « Petit Roux est un animal sauvage, il lui faut sa grande forêt » et se réjouit de l’apercevoir jouer une nuit au clair de lune. Une belle histoire qui rappelle que les animaux, même apprivoisés, sont mieux dans la nature !

 

IMG_3252.

 

Les animaux de Lou : Nage, Petit Phoque !

Mymi Doinet, Mélanie Allag

Nathan, premières lectures, 2014, 32 pages

 

En voyage de classe en Bretagne, Lou et ses camarades nettoient la plage quand un gros bateau perd du pétrole sous leurs yeux. Les pompiers, appelés par la maîtresse, sauvent les animaux englués, et notamment Petit Phoque auquel les enfants vont ensuite rendre visite au centre de soins. Mais celui-ci ne retrouve sa joie de vivre qu’en voyant arriver son amie Marina, également rescapée. Les enfants les brossent et les nourrissent. Quand ils ont repris des forces, le bassin étant devenu trop étroit pour deux phoques, les enfants vont les remettre à la mer, qui a entre temps été nettoyée par les habitants et les gendarmes. Le capitaine est arrêté, et les phoques retrouvent leur vie d’avant.

Une histoire très simple mais qui a le mérite d’aborder le thème de la pollution, de la destruction de la nature par l’activité humaine (même si elle est ici uniquement le fait du méchant capitaine Mazout), et qui montre aux enfants comment on peut agir pour sauver la nature et les animaux car on en est tous responsables.

 

Pour d'autres idées de lectures pour enfants, voir ma catégorie "livres".

Posté par sophieso à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



Fin »