Enfants et bébés végétariens, végétaliens et vegans

14 décembre 2014

Verrines framboise spéculoos

Faute de temps (je suis en pleins préparatifs de déménagement), je n'ai pas pu vous proposer autant d'idées et de recettes que je l'aurais souhaité en ce mois de décembre. Mais je vous renvoie à mon Früchtebrot (un excellent pain d'épices aux fruits secs) et à ma délicieuse bûche au chocolat, ainsi qu'au merveilleux blog d'Antigone XXI qui se charge cette année de nous régaler avec des spécialités allemandes, dont le fameux Stollen: des recettes comme toujours revisitées en version "saine" donc absolument idéales pour les enfants, c'est pourquoi je vous en parle si souvent ;)

Et pour ma part, voici tout de même une idée de dessert joli et gourmand pour les fêtes, adaptation d'une recette à base de fromage blanc et de mascarpone que j'avais trouvée dans un magazine allemand. Des verrines vite préparées mais qui font un très bel effet, avec leur association gourmande spéculoos-framboise.

 

verrines framboise spéculoos (4)

 

Ingrédients pour 4 verrines:

300 à 400 g (voire plus pour de grosses verrines) de crème à fouetter vegane *

120 g de framboises (surgelées)

80 g de spéculoos (si nécessaire sans gluten, marque Schär)

1 càc de jus de citron

1 pincée de vanille en poudre

Quelques cuillères de sirop d'agave (si la crème n'est pas déjà sucrée)

* Par exemple ici ou . Mais si vous n'avez pas de crème à fouetter vegane, remplacez-la par un yaourt au soja nature assez crémeux.

 

Préparation:

Laisser décongeler les framboises, puis les mixer ou les écraser avec le jus de citron. Réduire les spéculoos en miettes.

Battre la crème, puis ajouter la vanille et éventuellement le sirop d'agave. Séparer la crème en deux: mélanger les framboises mixées à une moitié de la crème.

Disposer dans des verrines une couche de crème rose, des miettes de spéculoos, une couche de crème blanche, des miettes de spéculoos et renouveler éventuellement.

Décorer selon votre inspiration:

Simplement avec des miettes de spéculoos ou avec un spéculoos entier:

verrines framboise spéculoos (2)

 

Ou avec des framboises entières:

verrines framboise speculoos (5)

 

Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année et serai heureuse de vous retrouver en janvier, dès que j'aurai de nouveau internet :)

 

Posté par sophieso à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


10 décembre 2014

J'aime pas les côtelettes, ou le petit ogre végétarien

Je vous avais déjà parlé des "Premières lectures" de Nathan, avec la série Les animaux de Lou qui s'adresse aux petits amis des animaux. Cette fois, je vous présente un autre titre, toujours de la même auteure, qui parlera encore plus spécifiquement aux petits végés: J'aime pas les côtelettes, ou l'histoire d'un petit ogre végétarien.

 

IMG_3256

 

J’aime pas les côtelettes

Mymi Doinet, Fabrice Turrier

Nathan, premières lectures, 2012

 

Oscar Croktoucru est un petit ogre au gros appétit… qui ne mange que des fruits et légumes. Au grand désespoir de ses parents, il n’aime pas la viande ! Mais le médecin, comprenant qu’Oscar est végétarien (le mot est prononcé) et le trouvant « costaud comme il faut », les rassure : « Votre fils n’est pas malade, il lui faut de la salade ! ». Et une fois devenu grand, l’ogre gourmand choisit tout naturellement d’ouvrir un restaurant où l’on ne sert « pas d’enfants rôtis au menu, mais des tonnes de fruits et légumes » : même ses parents se régalent avec sa glace au potiron et son flan à la banane.

 

IMG_3251 IMG_3254

Cliquez sur les images pour les agrandir

 

Une histoire qui aborde avec humour (« C’est très grave, mon fils adore les carottes et la compote ! ») et de manière explicite le sujet du végétarisme, de la différence, de l’incompréhension des autres, de la santé… tout en mettant l’alimentation végétale à l’honneur : Oscar n’a pas fini d’inventer de délicieuses recettes !

Si le petit livre, comme tous ceux de la collection, est conçu pour être lu par des enfants de CP, il peut aussi être lu à haute voix par les parents à un enfant de 3 ou 4 ans. A offrir sans hésiter à des petits végés!

 

Posté par sophieso à 20:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 décembre 2014

Coulouri canellas (biscuits grecs à la cannelle)

Le mois de décembre file à grande vitesse et j'ai encore deux recettes à vous proposer avant Noël! Commençons aujourd'hui par les coulouri kanellas, de délicieux petits biscuits sablés grecs à la cannelle.

Ces coulouri à la cannelle, dont nous nous sommes régalés à Rhodes, n'ont à vrai dire rien à voir avec la fête de Noël, mais leur goût me rapelle les fameux Plätzchen allemands, ces petits biscuits de Noël allemands aux épices, c'est pourquoi je trouve qu'ils sont parfaits à déguster au mois de décembre avec un thé ou un chocolat chaud (à la cannelle!). D'ailleurs, si vous aimez les Plätzchen ou avec envie d'en cuisiner en attendant Noël, comme cela est de coutume en Allemagne, suivez de près Antigone XXI, dont le thème de décembre est justement Noël allemand, et qui a déjà proposé des petits sapins ou des Linzer Plätzchen.

Ces coulouri nous ayant tellement plu, j'ai essayé de les refaire moi-même (j'avais réussi à déchiffrer la liste des ingrédients), et après plusieurs essais, voici la recette qui s'en rapproche le plus. Faciles à réaliser, ils amuseront les enfants par leur forme inhabituelle.

 

coulouri

 

Ingrédients pour 10 coulouri:

100 g de farine de blé (blanche de préférence)

50 g de margarine ramollie

40 g de sucre

2 càc bombées de cannelle

13 g d'eau

 

Préparation:

Mélanger tous les ingrédients en commençant par les ingrédients secs. Rouler la pâte en boudins puis collez les deux extrémités pour former des anneaux. Faire cuire environ 18 minutes à 175°C (four préchauffé).

 

Variante: on peut bien sûr utiliser cette recette pour faire des sablés d'une autre forme!

 

IMG_3914

 

Mon fils ayant vu des cannes en sucre d'orge au marché de Noël, on a décidé de faire des cannes en biscuit à accrocher au sapin. Ainsi on a échappé à ces affreux bonbons, il était ravi de les avoir faites lui-même et maintenant ça sent bon le biscuit au salon quand on passe près du sapin (artificiel, de récup)!

A très bientôt pour une idée de livre à offrir et une recette de verrine de Noël framboise spéculoos ;)

Posté par sophieso à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 novembre 2014

VEGAN, un choix éthique et politique bien plus qu’une pratique alimentaire

On parle beaucoup, ces temps-ci, et souvent à juste titre, de pratiques alimentaires dogmatiques et restrictives, de dérives nutritionnelles dangereuses et d’orthorexie. Alors, c’est le moment de le réaffirmer haut et fort : être vegan n’a rien à voir avec le besoin (maladif) de contrôler son alimentation ou avec la recherche d’une alimentation pure ou parfaite.

 

gateau yaourt chataigne orange (2)

 

Manger végétal est, cela est prouvé, excellent pour la santé, mais il n’existe pas d’alimentation parfaite ou en soi meilleure ou plus « naturelle »[1] que les autres, et tant mieux car il n’est pas nécessaire d’avoir une alimentation parfaite pour être en bonne santé, comme le rappellent Antigone XXI dans "Faut-il manger sain à tout prix?" et Gérard Apfeldorfer dans son livre Mangez en paix.

 

Etre vegan, c’est une pratique à l’opposé d’un repli nombriliste sur le contenu de sa seule assiette : c’est au contraire le signe d’une ouverture au monde, d’un souci des autres, un engagement quotidien de tout son être pour un futur meilleur pour tous, humains et non humains vivant sur cette planète. Certes, on peut être vegan et adorer cuisiner et parler de recettes de cuisine ; certes on peut se réjouir de préserver du même coup sa santé et même décider de remplacer le sucre raffiné ou la farine blanche par des produits plus sains ; mais être vegan ne signifie pas consacrer l’essentiel de ses pensées à ces sujets ni finir par supprimer nécessairement le gluten, le soja, le sucre, les céréales, le gras et le cuit.

 

tarte épinards (2)

 

Etre vegan, bien plus qu’adopter une alimentation préservant la santé, c’est d’abord faire le choix d’un mode de vie basé sur la compassion, la non-violence, le respect de la planète et de tout être vivant ; c’est un choix éthique, écologique et même politique dans la mesure où si chacun se conformait à ces principes, le visage de nos sociétés changerait du tout au tout, et assurément pas en pire.

 

1319448801212_f

 

Etre vegan, c’est un choix qui n’en sera d’ailleurs plus un d’ici quelques décennies, quand les ressources viendront tout simplement à manquer et que les générations futures – ce jour arrivera, j’en suis certaine – ouvriront des yeux effarés sur la destruction systématique de la nature, l’empoisonnement conscient de l’environnement malgré ses conséquences dramatiques sur la santé humaine ("Nos enfants nous accuseront"!) et le massacre industriel et planétaire perpétrés par nos contemporains.

 

Etre vegan, c’est un choix en avance sur notre époque, si aveuglée par sa course au profit qu'elle en est arrivée à traiter des milliards d'animaux comme des objets, comme des déchets, courant par là-même à sa perte; un choix qui apporte à ceux qui l’ont fait une certaine paix et la conscience d’avoir fait ce qu’ils ont pu (comme je l'exprime dans ma Lettre à mes enfants). 

 

IMG_3735

 

Quand on est parent, vouloir transmettre ces valeurs à nos enfants ne fait pas de nous des individus « extrémistes » et « sectaires » comme le jugent si vite ceux que la différence et le fait de prendre une décision réfléchie dérangent. Les parents vegans sont des personnes responsables, soucieuses de faire évoluer le monde vers plus de paix et de justice pour tous, sachant que cela ne passera que par un changement dans la mentalité - et les actes ! - de la prochaine génération.

 

captain vegan

 

Parents vegans, nous ne sommes pas inconscients ni illuminés, nous avons des connaissances en nutrition bien plus poussées que celles de la moyenne des gens car nous avons dû les acquérir par nous-mêmes, et nous ne faisons courir aucun risque à nos enfants, ces êtres qui nous sont les plus chers au monde. Loin de « priver » nos enfants, nous savons qu’ils sont capables de grandir en suivant un chemin différent de la masse quand celle-ci s’est engagée dans une impasse, nous leur accordons notre confiance et nous leur apprenons à vivre en respectant leur planète, les animaux et leur propre santé, dans la joie et la paix que procure ce mode de vie qui dépasse tellement la seule question de l’alimentation.

 

vegane lebensweise

A gauche : élevage industriel, dégâts écologiques, maladies de civilisation ; à droite : mode de vie vegan

 

Ennemis de l’orthorexie et des dérives alimentaires, ne vous trompez pas de cible. Ne vous méprenez pas sur les motivations des vegans. Merci !

 

Note: cet article ne reflète que mon point de vue et ma conception personnelle du veganisme, qui est cependant, il me semble, celle partagée par la majorité des vegans.


[1] Question qui semble tracasser beaucoup de personnes: "L'alimentation vegane est-elle naturelle" ? Personnellement, il m’importe peu de savoir si elle est plus naturelle qu'une autre, et si l'homme est par nature frugivore ou autre. L'homme a depuis longtemps quitté l'état de nature et est omnivore dans les faits (il peut manger de tout, ce qui ne veut pas dire qu'il le doit). Car cette idée de nature mène à tout et n'importe quoi. On va ainsi justifier que le lait ou la laine sont des produits "naturels" donc bons. Ou que la vitamine B12, la vitamine D et tous les vaccins sont forcément mauvais parce que "non naturels", comme l'explique bien cet article des Questions composent. Ce qui m'importe, c'est que je puisse, ainsi que ma famille, vivre bien, en bonne santé, en me régalant avec une alimentation qui ne nuit pas aux animaux et le moins possible à la planète. Pourquoi manger des produits animaux si on n'en a pas besoin? Cela me suffit.

Posté par sophieso à 10:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 novembre 2014

Les animaux de Lou, premières lectures pour petits végés

Dans la collection « premières lectures » de Nathan, conçue pour les enfants en train d’apprendre à lire, les textes sont écrits gros, alternent entre récit et dialogue en bulles (pour une lecture à deux voix), et les phrases sont simples. C’est pourquoi ces livres peuvent aussi être lus par les parents à des enfants dès 3 ans. Les histoires de la série « Les animaux de Lou » mettent en scène une petite fille qui comprend, protège et sauve les animaux. Dans chaque livre, elle se lie d’amitié avec un animal dont elle découvre le mode de vie. A la fin, une double page donne des informations sur l’animal dans son milieu naturel. Présentation de deux ouvrages sur les 11 de la série. Une belle idée de cadeau de Noël pour les petits amis des animaux!

 

IMG_3713

 

Les animaux de Lou : Ne pleure plus, Petit Roux !

Mymi Doinet, Mélanie Allag

Nathan, premières lectures, 2011, 32 pages

 

Lou, qui comprend le langage des animaux, en a déjà recueilli plusieurs dans sa maison. Un jour, dans la forêt, elle trouve un renardeau orphelin, qu’elle ramène à la maison. Elle s’en occupe avec amour mais le petit renard n’a pas sa place dans une maison et salit tout, énervant les parents de Lou… « impossible de lui apprendre les bonnes manières » ! Au grand désespoir de Lou, il finit par s’enfuir dehors. Mais Lou, malgré sa tristesse, comprend que « Petit Roux est un animal sauvage, il lui faut sa grande forêt » et se réjouit de l’apercevoir jouer une nuit au clair de lune. Une belle histoire qui rappelle que les animaux, même apprivoisés, sont mieux dans la nature !

 

IMG_3252.

 

Les animaux de Lou : Nage, Petit Phoque !

Mymi Doinet, Mélanie Allag

Nathan, premières lectures, 2014, 32 pages

 

En voyage de classe en Bretagne, Lou et ses camarades nettoient la plage quand un gros bateau perd du pétrole sous leurs yeux. Les pompiers, appelés par la maîtresse, sauvent les animaux englués, et notamment Petit Phoque auquel les enfants vont ensuite rendre visite au centre de soins. Mais celui-ci ne retrouve sa joie de vivre qu’en voyant arriver son amie Marina, également rescapée. Les enfants les brossent et les nourrissent. Quand ils ont repris des forces, le bassin étant devenu trop étroit pour deux phoques, les enfants vont les remettre à la mer, qui a entre temps été nettoyée par les habitants et les gendarmes. Le capitaine est arrêté, et les phoques retrouvent leur vie d’avant.

Une histoire très simple mais qui a le mérite d’aborder le thème de la pollution, de la destruction de la nature par l’activité humaine (même si elle est ici uniquement le fait du méchant capitaine Mazout), et qui montre aux enfants comment on peut agir pour sauver la nature et les animaux car on en est tous responsables.

 

Pour d'autres idées de lectures pour enfants, voir ma catégorie "livres".

Posté par sophieso à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



18 novembre 2014

Chili sin carne

Qui ne connaît pas encore la version végétale du fameux chili con carne? Un plat bien nourrissant idéal en automne ou en hiver.

Avec ses légumineuses et ses protéines texturées de soja, il est bien pratique pour garantir un apport en protéines (et en fer) suffisant à nos petits végés qui n'ont pas toujours la possibilité de manger équilibré le midi en collectivité. Les tomates apportent discrètement la part de légumes. Et puis, c'est un plat rapide et tout simplement gourmand, répondant aux critères des parents n'ayant pas des heures à passer en cuisine.

Astuce pour gagner du temps: les légumineuses demandant un assez long temps de trempage et de cuisson, j'en fais en grande quantité et j'en congèle; on peut aussi les acheter déjà cuites en bocal ou en boîte.

Même si je prépare toujours mon chili en improvisant, voici un exemple de recette, à adapter bien sûr selon vos goûts et le contenu de vos placards.

 

chili et sarrasin

Chili sin carne servi avec du sarrasin

 

Ingrédients pour 2 à 3 personnes :

2 petits oignons ou un gros

100 g environ de coulis de tomate

2 tomates (ou des tomates concassées en boîte, ou simplement un peu plus de coulis de tomate)

250 g de haricots rouges cuits

70 g de protéines de soja en petits morceaux (à réhydrater 10 min dans du bouillon de légumes très chaud)

Cumin moulu (2 càc environ)

1 càs de sauce soja ou une pincée de sel

Paprika doux (facultatif)

Et éventuellement: une càs de tahin (pour un apport en zinc) et une pincée d'algues en paillettes (pour l'iode)

 

Préparation:

Faire revenir dans de l'huile l’oignon et les tomates coupés en morceaux. Ajouter les haricots rouges, le coulis de tomate, les protéines. Mettre le cumin, la sauce soja et saupoudrer très légèrement de paprika. Laisser le tout mijoter 15 minutes avec le couvercle. Ajouter tahin et algues.

A servir avec du riz, du millet ou du sarrasin (c'est avec cette dernière céréale que je le préfère).

Posté par sophieso à 12:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 novembre 2014

Pâte à tartiner vanillée

Au cas où certain(e)s d'entre vous l'auraient loupée, je partage cette recette simplissime et pourtant si gourmande de Melle PIGUT (oui, l'auteure du fameux gâteau orange amande pois chiiiiches!). Une pâte à tartiner à l'amande vanillée, instantanément prête sans blender, pour changer un peu de la délicieuse Choconette d'Antigone XXI, qu'on adore toujours bien sûr.

Cette recette est l'occasion de redécouvrir la purée d'amandes sur les tartines. Mon grand de 4 ans, qui lui préférait depuis quelques temps la purée de cacahuète (trop) salée, s'est laissé tenté par cette nouvelle recette: il faut dire que pâte à tartiner vanillée, c'est plutôt alléchant comme programme!

Ainsi toute la famille profite dès le matin des bienfaits de l'amande: protéines, fibres, précieux acides gas monoinsaturés, antioxydants, et bien sûr magnésium, manganèse, phosphore, cuivre, fer, zinc, vitamine B2...

 

IMG_3525

 

Voici donc la recette de Melle Pigut à peine modifiée (pour encore plus de gourmandise, j'ai légèrement augmenté les quantités de sirop d'érable et de vanille).

Pour les enfants gênés par le goût d'amandes très prononcé, essayez d'en remplacer la moitié par de la purée de cajou plus neutre.

 

Ingrédients:

100 g de purée d’amande blanche

20 à 30 g de sirop d’érable

1 à 1 et 1/2 càc de vanille en poudre

 

Tout mélanger et déguster! Pour la recette originale, des idées de variantes et autres conseils voir la page de Melle PIGUT.

Et faites attention, elle a l'air innocente comme ça sans chocolat mais elle est très, très addictive... ;)

Posté par sophieso à 13:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 novembre 2014

Boîtes à goûter d'automne

Après mes exemples de boîtes à goûter de la fin d'hiver, du printemps et de l'été, voici mes boîtes à goûter... de l'automne. J'espère que cela vous donnera des idées!

Quelques remarques:

- Je vous rassure, je n'ai pas toujours le temps de préparer une boîte aussi variée, et je ne fais pas de gâteau ou biscuits tous les jours, donc parfois c'est juste banane ou barre de fruits/céréales et compote à boire, mais je vous montre ici mes boîtes préférées pour que vous puissiez vous en inspirer.

- Mon aîné mange une collation de fruits à la crèche avant que je vienne le chercher, c'est pourquoi vous aurez peut-être l'impression que mes boîtes n'en contiennent pas beaucoup. Nos goûters comprennent aussi toujours une portion de lait végétal enrichi en calcium.

- Les gâteaux et biscuits que je cuisine sont quasiment toujours sans sucre ou en tout cas très peu sucrés (quand j'en mets, je diminue toujours au moins de moitié la quantité de sucre des recettes et c'est toujours aussi bon), et généralement sans gluten, avec une part de farine de légumineuse, et des noix mixées ou de la purée de noix. Bref, des recettes très gourmandes mais saines. Antigone XXI est d'ailleurs ma principale source d'inspiration pour les recettes sucrées (merci Ophélie!!!). Vous accédez aux recettes des biscuits et gâteaux en cliquant sur les liens.

- Je ne propose pas de noix à grignoter autres que les cajou car mon fils aîné n'aime que celles-ci (et le petit est encore trop jeune).

- N'hésitez pas à présenter des grignotages "salés" (crackers, galettes y compris de légumineuses...) ainsi que des légumes, crus ou cuits! Le concombre, la carotte et le poivron crus sont un classique de la boîte à goûter en Allemagne; mais mes cubes de potimarron cuit, aussi incongrus soient-ils, ont été dévorés plus vite que lorsqu'ils sont présentés à table. Même chose quand je propose des falafels par exemple.

 

IMG_2571

Abricots secs, biscuits Hipp à la pomme sans sucre, raisin, gâteau aux prunes

 

pain à la purée de noisette, pomme, poivron rouge, céréales chiffres sans gluten

Sandwiches à la purée de noisette, pomme, poivron rouge, céréales sans gluten au cacao

 

gâteau dattes pois chiches avec banane, poire, crackers épeautre sésame, abricots secs

Gâteau chocolat aux pois chiches et aux dattes (remplacer les oeufs par une banane, de la compote ou de la fécule), poire, crackers épeautre et sésame, abricots secs 

 

raisin ananas séché crukies galettes maïs amarante

Raisin, ananas séché, crukies d'Antigone XXI, galettes de maïs, riz et amarante

 

poire carotte ananas séché cookies noisette châtaigne antigone

Poire, carotte crue, ananas séché, cookies d'automne noisette-châtaigne

 

brezels sésame, potimarron cuit, pomme, raisins secs (2)

Brezels au sésame, potimarron cuit, pomme, raisins secs

 

muffins potimarron antigone, mûres blanches séchées, cajou, pomme

Muffins au potimarron, mûres blanches séchées, noix de cajou, pomme

 

22 octobre 2014

Dans nos placards, on trouve...

A la demande d’une lectrice, je partage aujourd’hui la liste de ce qu’il y a dans nos placards, ou plutôt en vrac sur et au pied d’une grande étagère, en attendant d’avoir enfin une cuisine digne de ce nom (avec un lave-vaisselle !).

Dans notre cuisine, les produits sont principalement bio, je dirais à 80%. Et tous vegans sauf parfois du miel en hiver.

La liste peut vous paraître impressionnante mais je vous rassure tout de suite :

- au début de notre végétarisme on était loin de connaître tous ces produits (quoi, il existe d’autres farines que le blé ?) et la découverte ne s’est faite que progressivement au fil des nouvelles recettes.

- je n’ai pas toujours tout en même temps dans les placards même si j’essaie de remplacer au fur et à mesure.

- il n’est bien sûr pas nécessaire d’avoir tout cela pour manger varié et équilibré, c’est juste pour vous donner un aperçu d’une cuisine vegane bien fournie (on adore cuisiner!).

 

Je me limite ici aux placards car j’avais déjà parlé de mon frigo dans cet article de Vegactu.

Quant au petit congélateur, il contient : légumes (haricots verts, épinards, courgettes, chou fleur...), fruits (framboises), frites au four, quelques parts de gâteau ou muffins, galettes ou pâte à galettes, okara, légumineuses cuites (vu le temps de trempage et de cuisson j’en fais cuire en grandes quantités et ainsi j’en ai toujours sous la main), persil, coriandre, et parfois glaces.

La cuisine est également bien garnie en fruits et légumes de saison et principalement bio, que j’achète après avoir établi mon menu de la semaine.

 

Et c’est parti pour l’inventaire de ma cuisine (ne vous étonnez pas des noms de produits en allemand sur les photos, j'habite à Berlin pour ceux qui ne le sauraient pas) :

 

Céréales (et pseudo-céréales)

Pâtes complètes

Pâtes blanches

Pâtes pour lasagnes

Pâtes sans gluten

Riz complet

Riz basmati blanc

Riz pour risotto

Riz pour riz au lait

Riz pour sushi

Couscous de blé

Couscous de maïs

Polenta

Sarrasin

Boulgour de sarrasin

Millet

Amarante

Quinoa

 IMG_3226

 

Légumineuses

Haricots rouges

Haricots noirs

Haricots azukis

Lentilles vertes

Lentilles corail

Pois chiches

Pois cassés

 

 

Farines

Blé complet

Blé (farine blanche)

Epeautre

Maïs

Riz complet

Sarrasin complet

Pois chiches

Châtaigne

Lupin

Noix de coco

Fécule de maïs ou de pomme de terre

Gluten (pour seitan)

 IMG_3239

 

Flocons

Flocons d’avoine

Flocons de riz

Flocons de sarrasin

 

 

Fruits secs et noix

Abricots secs

Raisins secs

Dattes

Figues sèches

Ananas / Mangue séchés

Canneberges séchées

Tomates séchées

Amandes

Noix

Noisettes

Noix de cajou

Noix du Brésil

 

IMG_3233

 

Graines

Graines de tournesol

Graines de sésame

Graines de courge

Graines de lin (moulues)

Graines de chia

Graines de pavot

Graines à germer (alfalfa, mélanges)

 

 

Purées d’oléagineux

Purée d’amandes blanche

Purée de noisettes

Purée de souchets ou parfois de cajou

Purée de cacahuètes

Purée de cacahuètes salées et grillées

Tahin (purée de sésame)

 IMG_3245

 

Epices et aides culinaires/ingrédients pour pâtisserie

Sel iodé

Sel aux herbes

Epices et herbes (poivre, curry, cumin, muscade, coriandre, curcuma, thym, romarin, cannelle, cardamome, ail séché, ras el hanout, paprika fort, mélange d'épices pour pain d'épices et spéculoos)

Bouillon Sapori des Produits de la vie

Crème de soja, de riz et d’avoine

Chapelure sans gluten

Agar-agar

Gomme de guar

Egg-replacer (une boîte qui traîne car je n’en ai pas besoin en fait)

Levure

Bicarbonate

Poudre d’orange (faite maison)

Vanille en poudre

Cacao amer en poudre

Sucre complet (parfois sucre de coco)

Sucre glace

Sucre vanillé

Sirop d'agave

Sirop d'érable

Chocolat noir cuisine

Chocolat au lait vegan

Noix de coco râpée et en copeaux

Amandes effilées

Pâte d’amandes

Extrait d’amande amère

« Paillettes » de chocolat et billes de couleur pour décorer les gâteaux (vegan)

 IMG_3231

 

Boîtes de conserve, bocaux, sauces et aliments tout prêts

Haricots rouges

Lentilles aux petits légumes

Lait de coco

Petits pois carottes

Maïs

Cornichons

Olives noires et vertes

Choucroute nature

Betteraves cuites

Coulis de tomate

Sauce tomate cuisinée

Ketchup light

Mayonnaise sans œufs

Compotes sans sucre

Purée de pomme de terre déshydratée

Préparation pour galettes ou galettes de tofu sous vide

Préparation pour falafels

Tofu nature

Tofu fumé

Soupe de tomate déshydratée

Tortellini aux légumes (sous vide)

Préparation pour flans en sachets

Préparation pour pâte à pizza

 IMG_3237

IMG_3223

 

Tartinades

En plus des purées d’oléagineux :

Confiture

Pâte à tartiner au chocolat (souvent faite maison)

Parfois miel bio en hiver

Crème-tartinade iBi des Produits de la vie

Pâté végétal

 

 

Pain, biscuits et choses à grignoter

Pain complet bio au levain et souvent au sésame

Pain sans gluten (en paquet)

Müsli (avec et sans gluten)

Corn flakes

Brezels au sésame

Biscottes ou Pain des fleurs

Galettes de riz, maïs, amarante

Biscuits vegans sans sucre

Spéculoos

Barres aux fruits/à l’amarante

Chips de banane plantain

Chocolat noir

Bonbons vegans

Saucisses veganes en portion individuelle

IMG_1270

 

 

Huile et vinaigre

Huile d’olive

Huile de tournesol

Huile de colza

Huile de coco (au frigo)

Beurre de cacao (au frigo)

Vinaigre de cidre

Vinaigre balsamique

 

Boissons

Lait de soja + calcium

Lait de riz + calcium

(Je fais moi-même le lait d’amande et de noisette)

Petites briques de lait de soja chocolat en portions individuelles

Jus de pomme

Jus d’orange

Thé et tisanes

Café soluble

IMG_7169

 

Autres :

Protéines de soja texturées de différentes tailles (des steaks aux miettes pour bolognaise)

Algues en paillettes

Algues pour sushi

Feuilles de riz pour nems

Germe de blé

Levure de bière ou Levure Vitam-R

Amarante soufflée

 

Après ça, que quelqu'un essaie encore de dire que les vegans n’ont rien à manger ou ne mangent pas varié ;)

Et vous, avez-vous des produits indispensables qui ne sont pas dans cette liste?

13 octobre 2014

Fromage végétal maison, facile et bon

Le fromage, même quand on sait qu'il est synonyme de souffrance, est souvent l'aliment dont on pense qu'on ne réussira jamais à se passer... Et pourtant, on peut aujourd'hui acheter, et fabriquer soi-même rapidement, de délicieuses alternatives végétales!

Vous avez peut-être déjà goûté l'un des nombreux fromages végétaux du commerce, qu'il soit en bloc, en tranches, râpé ou à tartiner. Si leur goût est plutôt convaincant, leur prix peut hélas être rebutant. Chez nous par exemple, on n'achète de Vegusto piquant (le meilleur fromage solide, qui se rapproche du Comté ou du Parmesan!) ou de tranches façon Emmental que pour les enfants, et on fait durer le paquet assez longtemps.

IMG_2273

 

Mais depuis qu'on a découvert le fromage de cajou fait maison, on se régale sans limites et les enfants adorent! En plus, on achète nos noix de cajou en vrac au magasin libanais, ce qui ne nous revient pas trop cher. Sur le plan nutritionnel, contrairement au fromage à base de lait de vache (le lait de vache augmente le risque de nombreuses maladies), la noix de cajou est une mine de bienfaits pour la santé grâce à ses acides gras monoinsaturés et aussi à sa grande richesse en magnésium, cuivre, fer, manganèse, sélénium, zinc, vitamines du groupe B etc. Et pour les enfants qui n'aiment pas les grignoter nature, elles passeront certainement mieux en version fromage, surtout quand on l'a fabriqué soi-même.

 

grand_couv%20fromages%20web

Les recettes de fromage végétal ne manquent pas: Antigone XXI avait publié un article assez complet sur le fromage expliquant notamment, études à l'appui, quelle substance dans le vrai fromage le rend aussi addictif. Elle présente ensuite 4 recettes de fromage de cajou (frais, corsé, fermenté et rôti) pour tous les goûts.

Et tout récemment, Marie Laforêt a publié Fromages vegan, aux Editions La plage. Feta, gouda ou petits crottins 100 % végétaux à base de cajou, de soja, d'amandes ou de sésame, des recettes qui ont l'air comme toujours plus appétissantes les unes que les autres. J'ai hâte de recevoir le livre.

 

 

Et pour finir, je vous livre ma recette de fromage de cajou préférée, aussi simple que délicieuse. Elle est inspirée de celle de Valérie Cupillard. En faisant varier légèrement la quantité d'agar-agar, vous pouvez jouer sur la texture du fromage, qui sera plus ou moins ferme. Il peut ainsi se servir en tranches (et se manger à la main pour les plus petits!) ou se tartiner. Très pratique pour changer du pâté végétal dans des sandwiches, mais aussi délicieux à l'apéritif ou en accompagnement d'une soupe. La recette de base laisse place à la créativité dans le choix des épices, fines herbes ou autres condiments (mixez quelques tomates séchées avec, c'est un régal!).

 

IMG_2269 IMG_2274

 

Ingrédients:

100 g de noix de cajou trempées quelques heures
2 g ou 1 et 1/2 càc rase d'agar agar
25 cl d'eau
1 càc rase de sel
Aromates, herbes et épices au choix (ici thym et romarin séchés)

Note: l'agar-agar est une algue en poudre qui se trouve en magasin bio et permet de gélifier une préparation.

 

Préparation:

Faites bouillir l'agar agar durant 2 minutes dans l'eau. Mixez l'eau+agar-agar avec les noix égouttées et rincées, le sel et les fines herbes. 
Huilez un ramequin ou un bol, que vous pouvez ensuite saupoudrer de fines herbes, et versez la préparation dedans.
Attendez que le mélange refroidisse avant de le placer au frigo 1h minimum.
Démoulez au moment de déguster. Le fromage se conserve au frais environ 1 semaine.

 

Bref, avec tout ça, plus d'excuse pour le fromage! ;)

Posté par sophieso à 13:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,



Fin »