12 janvier 2012

De plus en plus de menus végétariens dans les crèches et les écoles suisses

La tendance américaine du lundi végétarien se répand aussi en Suisse, rapporte le Tages Anzeiger du 21.02.11. Et en effet, les comportements alimentaires changent dans les cantines d’entreprises et dans les crèches. Exemple à Zürich.

Traduction d'une partie de l'article du Tages Anzeiger (réalisée par mes soins, il peut y avoir des petites fautes):

(...) Repas sans viande

Non seulement la population, surtout jeune et urbaine, change ses habitudes, mais même le conseil municipal qui réunit le SPD et les Verts veut réduire la consommation de viande. Ainsi, l’an dernier, il a demandé à deux reprises de servir un repas un repas qui respecte le climat selon les critères du WWF (« WWF-Klima-Zmittag ») dans toutes les institutions de la ville. Ce jour-là, on mange donc végétarien dans les hôpitaux, les foyers, les garderies et les crèches. Le but est de rendre visible le lien entre la nourriture et l’environnement. Un repas végétarien produit trois fois moins de gaz à effet de serre qu’un repas contenant de la viande. Et parce que la ville de Zürich est en passe de faire baisser sa consommation d’énergie à 2000 watt, elle souhaite diminuer sa consommation d’énergie et ses émissions de CO2, en passant aussi par une alimentation sans viande. Mais cette initiative ne plaît pas à tout le monde : deux conseillers municipaux du FDP décrivent cette campagne de sensibilisation comme un moyen d’imposer un menu à leurs collaborateurs par le biais d’une sorte de « rééducation ».

C’est surtout dans les crèches que les jours sans viande se font de plus en plus fréquents. Menuandmore est le plus grand service de restauration approvisionnant les crèches, garderies et écoles, soit au quotidien 8000 enfants. Il veille tout particulièrement à offrir des aliments sains, de saison et adaptés aux enfants. Chaque jour sont donc servis quatre plats simples et combinables entre eux : Kaiserschmarren (une spécialité autrichienne ressemblant à des crèpes) à la crème anglaise accompagné de compote de fruits ou encore des galettes de millet accompagnées de sauce au fromage, de riz à la tomate et d’épinards en branches.

La moitié de l’offre est végétarienne. « C’est surtout le bilan écologique qui importe aux responsables de ces institutions d’encadrement », explique Marc Gonzenbach de Menuandmore. « Notre mission n’est pas de faire du prosélytisme mais de protéger la santé des enfants et de les éduquer ».

Le poisson n’est pas toujours la seule alternative

Le groupe SV est le premier fournisseur de déjeuners dans le canton de Zürich, et l’une des plus grosses entreprises qui livrent des repas en Suisse. « Depuis quelques temps déjà, déclare Urs Meyer, responsable des déjeuners dans le canton de Zürich, nous livrons plus souvent qu’avant des repas sans viande ». Sans pour autant que l’alternative soit toujours le poisson. Le groupe SV s’efforce de proposer une offre végétarienne attractive. « Les enfants plébiscitent tout particulièrement les poêlées de Spätzle (variété de petites pâtes), les crêpes fourrées aux légumes ou à la compote de pommes ». (...)

Cliquez ici pour accéder à l'article original en langue allemande.

Posté par sophieso à - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur De plus en plus de menus végétariens dans les crèches et les écoles suisses

Nouveau commentaire