Je ne suis pas très présente en ce moment sur le blog et sur la page Facebook et je le regrette. Avec l'instruction en famille (donc les enfants à plein temps du lundi au vendredi), les petits cours que je donne (yoga et français pour enfants), un livre en cours d'écriture avec d'autres blogueuses et un déménagement à organiser, je n'ai plus beaucoup de temps pour m'occuper d'Enfant végé. Mais je ne vous oublie pas, et je reviens aujourd'hui pour vous donner une petite astuce qui intéressera tous les parents et en particulier celles et ceux dont les enfants n'aiment que les pâtes. C'est une phase par laquelle passent certains enfants et qui peut être très déroutante pour les parents qui veillent particulièrement à l'équilibre nutritionnel. Et si pour changer, vous proposiez à vos petits mangeurs de pâtes... des pâtes? Avec un tel conseil, vous direz-vous, nous voilà bien avancés. C'est qu'il faut parfois ruser, et toute l'astuce consiste à choisir des pâtes qui soient nutritionnellement plus intéressantes ou à base d'une autre céréale que le blé afin de varier (même si je n'ai rien contre le gluten si on le supporte bien). Ces idées valent bien sûr aussi pour les parents d'enfants n'étant pas difficiles sur le plan alimentaire: quand on n'a pas forcément le temps de se lancer dans de grandes recettes parce que les enfants ont faim tout de suite, ou qu'on doit manger rapidement, on est parfois contents de pouvoir faire encore des pâtes, mais qui nous feront en réalité manger du maïs ou des lentilles!

 

pates1

 

Pour changer des pâtes à la farine de blé blanche, vous pouvez donc essayer:

- Les pâtes au blé complet (à droite sur la photo): une céréale est complète quand son grain est entier, comprenant le germe et l'enveloppe extérieure de la graine. A choisir bio de préférence car les pesticides utilisés en agriculture conventionnelle sont concentrés dans l'enveloppe de la graine que vous consommez quand la céréale est complète. Les céréales complètes sont nutritionnellement plus intéressantes que les céréales raffinées car elles sont plus riches en protéines, en fibres, en acides gras essentiels, en minéraux (magnésium, potassium, calcium...) et en vitamines (E, B...). Le seul problème, c'est que les pâtes au blé complet sont généralement plus foncées que les pâtes à la farine blanche, et leur goût est moins doux. Astuces: les mélanger pour moitié à la même sorte de pâtes à la farine blanche, les "noyer" dans une bonne sauce riche en légumes... Chez nous, ça passe mélangé: je cuis ensemble les deux sortes de spirelli ou de spaghettis (en faisant attention aux temps de cuisson parfois légèrement différents) et nous avons ainsi des pâtes bicolores.

- Les pâtes à base d'autres céréales (à gauche sur la photo): qu'elles soient complètes ou non, les pâtes à base d'épeautre, de blé kamut, ou alors dans les gammes sans gluten à base de maïs ou de riz ont pour avantage de faire manger autre chose que du blé à vos enfants, et de varier les goûts, les formes et les couleurs. Les pâtes de maïs et en particulier les spaghettis sont, selon moi, les pâtes sans gluten qui se rapprochent le plus des pâtes au blé: mes enfants ne sentent pas la différence.

- Les pâtes à la farine de légumineuses (lentilles corail, lentilles vertes, pois chiches, quinoa... au milieu sur la photo): il peut paraître un peu étrange de consommer des lentilles ou du maïs sous forme de pâtes - pourquoi ne pas les manger les moins transformés possible? - mais n'oublions pas que les pâtes standard ne poussent pas non plus telles quelles dans les champs (au grand désespoir de mon fils de 4 ans :-D). Qu'elles soient faites d'une farine ou d'une autre, les pâtes restent un produit transformé, mais non dénué d'intérêt nutritionnel. De plus, la forme de pâtes peut permettre à certains enfants n'aimant pas les légumineuses sous leur forme naturelle d'en consommer tout de même. Etant donné la richesse des légumineuses en fer et protéines, cela rassurera bien des parents d'enfants végés. Là encore, si le goût dérange, vous pouvez les mélanger à des pâtes au blé: c'est ce qu'on fait pour les rotelle aux lentilles et quinoa. Toutes les sortes ne vous plairont pas forcément: chez nous, personne n'a aimé les pâtes presque noires (à la farine de lentilles vertes je crois), mais on apprécie celles aux lentilles corail. Seul bémol, le prix de ces produits, qu'on trouve surtout en magasin bio, mais leur consommation reste occasionnelle.

- Les gnocchi à base de pomme de terre, faciles à trouver en supermarché, qu'on peut aussi réaliser à base de patate douce et de pois chiches comme dans cette recette.

 

Vous pouvez de même ruser avec les farines et remplacer systématiquement un tiers de la farine de blé de vos recettes sucrées ou salées par des farines de légumineuses telles que celles de pois chiches ou de soja, voire faire de délicieux gâteaux bourrés de lentilles ou de pois chiches qui passent inaperçus... La régalade avec bonne conscience absolue!

Est-ce que des astuces pour faire manger plus de légumes aux enfants vous intéresseraient? N'hésitez pas à me le dire en commentaire.