Noël approche, et vous avez envie d'offrir un beau livre à vos enfants ou à des enfants de votre entourage, végés ou pas?

Vous en avez marre des histoires où les protagonistes ne font que chercher à se dévorer? Où le loup - ou le renard - représente l'éternel méchant qui ne pense qu'à croquer les autres et se retrouve bien heureusement puni, brûlé (Les 3 petits cochons, Poule rousse), chassé voire éventré (Le petit Chaperon rouge)? Bref, des livres qui font finalement l'apologie de la violence et du conflit, tout en laissant croire qu'il existe des animaux "gentils" et "méchants". Même si je ne nie pas l'importance de ces schémas dans le développement de l'imaginaire des enfants, on peut avoir envie de leur lire autre chose.

Par exemple, j'apprécie la série d'albums d'Oriane Lallemand et Eleonore Thuillier, dans lesquels le loup apparait comme un personnage sympathique aux prises avec des soucis propres aux enfants. Dans Le Loup qui voulait changer de couleur, celui-ci apprend finalement à s'accepter tel qu'il est après avoir essayé de changer de couleur. Un album plein d'humour, dès 2 ans.

Mais j'avais envie de vous présenter, si vous ne le connaissez pas encore, un livre qui a en plus le mérite d'évoquer le végétarisme: Un loup dans le potager, de Claire Bouiller et Quentin Gréban, paru en 2005 aux éditions Mijade. 

 

51A9XM0PVFL__SX385_

Affamé car il ne trouve rien à manger dans la forêt, le loup décide de s'organiser et se lance dans la culture d'un potager. Les autres animaux, qui le craignaient, apprécient leur soudaine tranquillité: "plus besoin de craindre le loup, il ne mange que des légumes!". Découvrant un matin son jardin saccagé, le loup renonce à se venger et choisit l'entraide, invitant tous ses voisins à venir jardiner avec lui. Cette activité commune suivie d'un repas convivial lui révèle le bonheur d'avoir des amis. Une belle apologie de l'entraide, du partage, de l'amitié et de la paix, et au passage, de l'alimentation végétale! Les délicates aquarelles de Quentin Gréban contribuent à la beauté de l'histoire. A partir de 3 ans.

 

J'en profite pour vous signaler trois autres livres ayant trait au végétarisme:

- Mords-le, de Michel Backès, Editions L’école des loisirs, 2007, à partir de 4 ans. Je ne l'ai pas eu entre les mains mais je vous renvoie à l'article qui lui est consacré sur le blog De chair et de lait. L'image de gavage me semble plutôt violente mais ce livre a le mérite de faire réfléchir sur la relation mangeur-mangé et le chasseur finit visiblement par manger des légumes.

- Ne nous mangez pas, de Ruby Roth, que je vous avais déjà présenté ici sous le titre de That's why we don't eat animals. Bonne nouvelle pour tous les petits végés, il paraîtra bientôt en français aux Editions l'Age d'Homme! Vous trouverez ici un extrait du livre et un lien pour le commander. A partir de 4 ans mais convient très bien aux plus grands qui lisent seuls.

 - Vegan is love, de la même auteure, paraîtra également en français aux Editions l'Age d'Homme. 

 

Et vous, connaissez-vous d'autres livres végé-friendly pour enfants? N'hésitez pas à les présenter ou à donner votre avis sur l'un ou l'autre de ces albums.