L'Anses, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, publie aujourd'hui un avis dans lequel elle met en garde contre les boissons végétales pour les nourrissons de moins d'un an, rappelle qu'il existe des préparations pour nourrissons à base végétale et, ce faisant, reconnaît indirectement le végétalisme comme une alimentation qui existe et qui n'est pas mauvaise en soi.

modilac rizDans son article intitulé "L’Anses pointe les risques liés à l’alimentation des nourrissons avec des boissons autres que le lait maternel et substituts", l'Agence rappelle que les boissons végétales ou jus végétaux ("lait" de riz, de soja etc) ne conviennent pas à l'alimentation des nourrissons mais que "le lait maternel est l’aliment de référence adapté aux besoins du nourrisson, et qu’hors allaitement, seules les préparations pour nourrissons et préparations de suite (lait premier âge et deuxième âge), qu’elles soient formulées à partir de protéines animales ou végétales, permettent de couvrir les besoins du nourrisson ". En France, la seule préparation 100% végétale pour nourrissons à ma connaissance est Modilac riz qui bien qu'à base de riz, n'est pas un jus végétal mais un vrai lait infantile enrichi donc convenant aux bébés; Modilac soja et Gallia soja sont aussi des préparations pour nourrissons à base de protéines végétales disponibles en pharmacie (voir liste complète des laits infantiles végétaux ici).

Il est judicieux de préciser que les simples boissons végétales ne conviennent pas aux bébés, mais l'Anses "oublie" juste de rappeler que le lait de vache standard n'est pas non plus adapté aux nourrissons...

Chose remarquable, l'Anses conclut, au sujet des femmes enceintes, qu'"une attention toute particulière doit être accordée aux femmes ayant une alimentation de type végétalien ou végane (ne consommant aucun produit d’origine animale), qui doivent recevoir une complémentation en vitamine B12 pendant la période de la grossesse et de l’allaitement."

Même si l'avis part d'un constat de carences chez de jeunes enfants mal nourris (on ne dit d'ailleurs pas s'ils sont végétaliens), il reconnaît timidement l'existence et la légitimité de l'alimentation végétale pendant la grossesse et chez les bébés. Il permet aussi aux (futurs) parents de faire leur choix en toute sécurité. Espérons que cette attitude, plus responsable que celle qui consistait jusque-là à ignorer ou critiquer les parents vegans, les laissant se débrouiller seuls, se diffusera chez les médecins et pédiatres...

Décidément on progresse, ces temps-ci!

 * * *

Pour en savoir plus sur la différence entre boisson végétale ("lait" végétal) et préparation pour nourrissons à base de protéines végétales (ou lait infantile végétal), lire aussi "Peut-on donner des laits végétaux aux bébés et enfants?"

 

Précisions au sujet des laits infantiles végétaux:

- Pour les parents qui craindraient que les protéines présentes dans les laits infantiles végétaux soient déficitaires en certains acides aminés, sachez que les acides aminés essentiels manquants sont ajoutés afin que les protéines de ces laits soient parfaitement complètes et assimilées par les bébés (les laits infantiles à base de lait de vache étant aussi enrichis en acides aminés). Ces laits, tout comme les laits infantiles standards, sont également enrichis en vitamines et minéraux, ce qui fait qu'ils sont absolument équivalents sur le plan nutritionnel et en qualité aux laits infantiles à base de lait de vache.

- Les préparations végétales ont en plus l’avantage d’épargner aux bébés les risques liés à la consommation de lait de vache (lire cette étude comparant les risques pour la santé entre lait infantile standard et lait infantile à base de soja).

- Je rappelle enfin que tous les bébés devraient être supplémentés en omega 3 à longue chaîne si leur lait n'est pas déjà enrichi (Modilac riz ne l'est pas) car la conversion de l’ALA en EPA-DHA est limitée pendant la petite enfance.