Parents végétariens, et surtout végétaliens, nous passons souvent beaucoup de temps en cuisine. Impossible d'acheter des plats tout faits, des boîtes et plats surgelés... Et tant mieux car c'est plus sain comme ça. Achats en vrac, au magasin bio, légumes, céréales, farines, légumineuses variées, tofu nature, laits végétaux, fruits, épices, et on passe par la case fourneaux pour transformer tout ça. C'est agréable, mais... ça prend du temps. Encore plus quand il faut sans arrêt se poser la question: "qu'est-ce qu'on va faire à manger ce midi et/ou ce soir?" Et qu'on se rend compte qu'il est trop tard pour préparer tel ou tel plat ou qu'il manque un ingrédient. Bref, je commençais à me sentir débordée et mon envie de cuisiner se transformait en corvée.

Et depuis que j'ai adopté cette astuce, je me demande comment j'ai pu faire sans!!

On découpe des petits papiers et on inscrit sur chacun un plat qu'on a DSCN9692l'habitude de cuisiner, une céréale, un type de légume etc. On achète de petits magnets (environ 14). En étalant ses petits papiers sur la table, on compose les menus de la semaine, qu'on accroche au frigo. Les enfants aussi peuvent participer à l'élaboration des menus. Reste à faire les courses, et finie la prise de tête! "Qu'est-ce qu'on mange ce soir déjà?" On n'a plus qu'à lever les yeux sur le frigo. Quand on sait qu'on a une recette qui demande plus de temps à préparer, on peut anticiper et on n'est plus pris de court. Les repas sont plus variés. Et toute la famille peut ainsi savoir à l'avance ce qu'on mangera ce soir, demain etc.

J'avais d'abord commencé par écrire mes menus de la semaine sur une feuille mais les petits papiers ont ces avantages: on n'a pas besoin de réécrire chaque semaine les noms de plats; on peut décaler les jours (s'il y a des restes, ou de nouvelles idées, parce qu'on n'est pas obligé de suivre à la lettre ce qu'on a prévu hein); on en ajoute un dès qu'on découvre une nouvelle recette... On peut même se faire des enveloppes ou des petites boîtes: légumes, plats d'hiver, plats d'été, salades... Et indiquer sur le petit papier où se trouve la recette, pour celles qui ne sont pas très organisées ou qui piochent des idées partout! Autre possibilité: un code couleurs (ex: violet=plat riche en protéines) permet d'équilibrer ses menus d'un coup d'oeil.

Il paraît qu'en plus de faire gagner du temps, planifier ses menus de la semaine fait économiser: moins de produits qui se périment avant qu'on ait pu les utiliser, car on sait exactement ce qu'on a besoin d'acheter. Je me demande comment j'ai pu faire mes courses avant, avec juste une vague idée de ce que j'allais faire dans la semaine. Du coup il manquait toujours une chose quand j'avais envie de faire une recette (et il fallait retourner au magasin, ce qui est compliqué avec un enfant).

En parlant de courses, l'astuce complémentaire: la liste de courses. D'accord, théoriquement on pourrait s'en passer comme on a encore toute notre tête mais pareil, depuis que j'ai pris cette habitude, je ne m'en sépare plus. Surtout que je suis obligée de faire 3 magasins alors pas intérêt d'oublier un produit quelque part. Une liste pour chaque magasin, élaborée à partir du plan de la semaine, c'est rapide et pratique. Quand on a déjà la tête remplie de choses à faire, pas besoin de s'embêter à essayer de mémoriser en plus une liste de courses.

Et pour finir, une astuce pour raccourcir le temps de cuisson des légumineuses, que vous connaissez peut-être déjà: une pincée de bicarbonate ou alors d'algue wakamé dans l'eau de cuisson des haricots rouges, pois chiches, lentilles...

Et vous, quelles sont vos astuces pour gagner du temps en cuisine?